2019

2013 I 2014 I 2015 I 2016 I 2017 I 2018 I 2019

En attendant le festival...
17h30

Jeudi 30 mai 2019

Exposition

DRAWING AND DANCING TANGO MY LOVE


Les artistes-plasticiens du Collectif Existence sont tous liés au terreau mulhousien. A l’occasion du « Printemps », ils investissent la thématique du tango et proposent une exposition de leurs travaux : peintures, encres, illustrations, photographies, céramiques, livres d’artistes, collages.

17 h 30 : Vernissage et performance
DRAWING AND DANCING TANGO MY LOVE
Avec les danseurs et lecteurs Olga Maigrot et Jim Ceneda, la guitariste et chanteuse Perin Dinekli : une improvisation de tango et une évocation libre des poètes du tango.
Avec les plasticiens Marion Rapp, Temiti Sna, et Raymond Stoppelé, simultanément et in vivo, improvisant à partir de la musique, de l’évolution des danseurs et des textes poétiques : une performance picturale collective sur une fresque de 8m2.

A partir de 20 h : Milonga : Entrée libre – Plateau

 


Où : Restaurant Associatif les Sheds à Kingersheim
En attendant le festival...

Du 4 au 9 juin 2019

Exposition

"LE TANGO
EN QUELQUES TRAITS"
DE JIMMY KOSOLOSKY


Jimmy Kosolosky vit et travaille à Bruxelles. Titulaire d’un master en arts visuels à l’école des Beaux-Arts de Bruxelles, il réalise des films d’animation et nous présente ici une exposition vivante et créée à partir d’une série de dessins réalisés lors de milongas à Bruxelles. Les scènes de piste de danse sont croquées sur papier avec des traits de crayon rapides, pour rendre l’énergie de la danse tangible. Le visiteur voyage à travers l’histoire du tango, dans laquelle la migration des peuples et la pollinisation croisée culturelle ont joué un rôle important.

Projection d’un film de présentation du projet « emballons-nous ! » mené par la Cie Estro avec les résidents de l’EPHAD de Dannemarie autour de leurs souvenirs de bals.
 


Où : Temple Saint Etienne

Vernissage le mardi 4 juin à 18h30

4 et 11 juin 2019

Initiation

DÉCOUVERTE DU TANGO ARGENTIN


avec Ximena Zalazar Firpo et Willem Meul de la Cie Estro

Le mardi 4 juin à 19 h, initiation suivie d’une practica
Le mardi 11 juin, à 19 h 30, initiation suivie d’une milonga
 


Où : Salle des adjudications le 4 (derrière l’Hôtel de Ville) / Foyer Sainte Geneviève

8 et 9 juin 2019

Masterclass

MASTERCLASS AVEC MARIA FILALI ET GIOVANNI EREDIA


Giovanni Eredia est chorégraphe et directeur artistique de la plus importante des écoles de tango de Florence et explore sans relâche toutes les nouvelles formes d’expression et de musicalité qui correspondent à l’évolution du tango actuel. Ayant vécu deux ans à Buenos Aires, il a pu approfondir la pédagogie et l’étude des motifs dynamiques du tango.
Formée à la danse académique, Maria Filali choisit il y a 20 ans de mettre le tango au centre de sa carrière. Elle se produit régulièrement dans des événements internationaux et festivals de tango où elle affirme ses qualités d’enseignante et d’artiste. Elle achève en parallèle une formation en Gyrotonic, discipline corporelle qui viendra enrichir encore son enseignement du tango.
Au fil des ans, leurs chemins se sont croisés d’innombrables fois entre Florence et Paris. Professionnellement, ce n’est que récemment que leurs chemins se sont enfin croisés. Ils entament avec joie une collaboration étayée par de solides bases humaines et professionnelles et dans une exigence de qualité qu’ils aiment partager avec public et élèves.

Thèmes des ateliers :
A partir du vocabulaire propre au tango argentin – tel que rebotes, ochos, barridas, sacadas, altérations, boleos, ganchos – sont proposés deux thèmes où ces éléments formels seront des outils de travail.

Samedi 8 juin
16 h – 18 h
Tango valse : système croisé, « cadenas » de mouvements et variations sur le thème de la valse, lieu à confirmer

Dimanche 9 juin
11 h -13 h :
Tango : linéaire vs circulaire, espace et énergie, gestion de l’espace, prise de conscience et application dans le bal

 


Où : Foyer Sainte Geneviève

Ouverture du festival
1ère partie de soirée

20H

Jeudi 6 juin 2019

Cabaret Tango

“L’UTOPIE DE L’URUBU”
CIE ESTRO


La Compagnie Estro présente sa nouvelle création pour sept danseurs. L’apparence, le dévouement, la relation à l’autre, le populaire, l’addiction de la pratique de la danse, l’antipopulaire, l’environnement social, la mise en scène des bals tango sont autant de thèmes qui se jouent dans le théâtre de la vie à ciel ouvert. Un vrai bal codé que ces danseurs veulent faire éclater !
Imaginez les femmes habillées de robes avec des couleurs et des textures extrêmes et flamboyantes, les hommes en costume trois pièces de couleurs bigarrées. Défense, vengeance, révélation du plaisir et de la volupté de danser, de planer, de vivre avec l’autre en tournoyant à en perdre pied. Un ensemble qui détourne, exacerbe, mélange les genres pour un résultat troublant et utopique.

Avec le soutien de la SPEDIDAM et du CD68

Chorégraphie : Willem Meul
Danseurs : Eugenia Carnevali, Virginia Danh, Chloé Martinon, Ximena Zalazar Firpo, Jorge Crudo, Patrice Meissirel, Willem Meul




Où : Auberge du Zoo

Ouverture du festival
2ème partie de soirée

21H

Jeudi 6 juin 2019

Concert et Milonga

TRIO DEL SUR TANGO


Le trio Del Sur Tango naît de la rencontre entre d’Angela Rutigliano et German Realini.
Angela Rutigliano est pianiste, italienne et vit en Allemagne. Elle interprète la musique classique et le tango dans différents orchestres en Europe, aux États-Unis et au Japon avec différents ensembles instrumentaux, d’autres chanteurs ou en tant que soliste. Germán Realini est contrebassiste, originaire de Rosario en Argentine. Il a participé à différents projets tango. Il tourne dans le monde entier et enregistre avec de nombreux ensembles et orchestres. Guido Gavazza commence le bandonéon dès l’âge de sept ans. Il est invité en tant que soliste à participer à des concours de bandonéon aux Etats-Unis où il arrive finaliste. Il a joué avec l’Orquesta Utópica et La Máquina Invisible qui ont emporté la compétition des ensembles de tango Sin fin awards en 2017 à Buenos Aires.

Angela Rutigliano : piano
German Realini : contrebasse
Guido Gavazza : bandonéon

 


Où : Auberge Alsacienne du Parc Zoologique

12h30

Vendredi 7 juin 2019

Concert

ESCAMAS DE PLATA Y ORO


Suite à un voyage initiatique en terre de Chacarera au nord-ouest argentin, les quatre musiciens se sont inspirés de musique traditionnelle pour créer leur propre histoire. Leurs différents parcours musicaux les engagent dans un processus de création collective cherchant leur propre langage à partir de compositions inédites. De la profondeur de leurs échanges artistiques naît une musique ancrée dans la tradition et ouverte à l’émergence de nouveaux modes d’expression musicale. Arpèges syncopés, exquise musicalité, extravagance d’un univers cristallin, frémissements et fureur d’un poète chantant en quechua et en castillan et une autre voix plus grave et subtile qui se déploie en duo sur la pulsation du rythme du bombo legüero sont autant de sons authentiques que traverse ce quatuor tout à fait original.

Aurélie Gallois : violon
Carmela Delgado : bandonéon
Ignacio Maria Gomez : voix et Bombo legüero
Juan Cruz Suarez : guitare-chant et compositions

 


Où : Chapelle Saint Jean
De 15h à 17h

Vendredi 7 juin 2019

Milonga

MI(NI)LONGA


Rendez-vous à la gare centrale de Mulhouse pour une mi(ni)longa (prévoir chaussures adaptées).
Avec DJ Estro Tango
 


Où : Gare centrale de Mulhouse
19h

Vendredi 7 juin 2019

Spectacle

“BPM – BATTEMENT PAR MINUTE”
CIE TRES ESQUINAS


Rémi Esterlé explore le domaine du langage corporel. Ce vice-champion de karaté mais aussi vice-champion d’Europe et champion de France de tango a pratiqué le cirque, le hip-hop, la danse contemporaine pour finalement se dédier au tango argentin.
En 2014, c’est en tant que chorégraphe qu’il fonde la compagnie Tres Esquinas pour une démarche de création d’un langage artistique moderne et inédit. Dans la nouvelle pièce, BPM, il est question de confronter la gestuelle du tango à la technique vocale du rap. Un couple de danseurs de tango et un rappeur créent la rencontre de deux langages qui ne sont a priori éloignés. Corps-à-corps entre le rap et le tango, conflits et attractions se déconstruisent l’un l’autre mais finissent par s’entrelacer et engendrer une poésie inédite. Une création qui met en relief la diversité et l’universalité des modes d’expression issues de cultures urbaines, qu’elles soient nées dans le Bronx des années 70 ou dans les faubourgs de Buenos Aires du début du 20ème siècle.

Rémi Esterlé et Laura Eva Madra : Danseurs
Marius Hoël : Rap
Nicolas Esterlé : régisseur son

compagnietresesquinas.com/

 


Où : Port industriel île Napoléon à Illzach

21h puis 22h30

Vendredi 7 juin 2019

Bal

CUARTETO ACQUAFORTE


Et spectacle de folklore argentin

La formation AcquaForte réunit des musiciens dans une mixité culturelle et un éclectisme musical. Cette diversité les place dans la pure tradition du tango. Serge Amico a participé à écrire l’histoire avec Mosalini et Gotan project, mais on retrouve aussi la musique classique et le Jazz. Ses arrangements avec Louis Galliot permettre aux danseurs de s’exprimer pleinement. Ariane Rouland tire du son des chansons françaises populaires un timbre grave et suave tout en maîtrisant une technique très affirmée du chant lyrique. Baptiste Dablainville apporte du corps aux arrangements avec sa guitare pleine de sonorités surprenantes, rondes et déliées de concertiste. Louis Galliot offre une contrebasse ample et d’une précision redoutable. Ils abordent ainsi un répertoire riche, avec pertinence, goût et personnalité. Leur expérience de la scène et du bal finit de donner à cette formation son caractère singulier.

Un spectacle de folklore argentin : bolas, zapateos, chacarera, et percussions enflammeront la piste pour une immersion en terre argentine


Ariane Rouland : chant
Serge Amico : bandonéon
Baptiste Dablainville : guitare
Louis Galliot : contrebasse

www.acquaforte-tango.com

 


Où : Place de la Réunion

à partir de 9h

Samedi 8 juin 2019

Mini Concert

L’ARGENTINE S’INVITE AU MARCHÉ !


Point info, dégustation de produits argentins
Mini-concert du duo Acquaforte avec la charismatique Ariane Rouland au chant et Serge Amico au bandonéon (concert en trois parties de 15min, à 9h, puis 9 h 30, puis 10h)

Dégustation de vin argentin aux Caves Baumann (dans la halle à partir de 10 h 30)
 


Où : Marché du canal couvert
11h

Samedi 8 juin 2019

Conférence

JEAN-LUC THOMAS “TANGO, LA QUADRATURE DES PORTS : DE BUENOS AIRES… À L’ILE NAPOLÉON”


Jean-Luc thomas, ancien journaliste à l’Equipe et passionné de tango propose de faire un tour des musiques de port.

« Syncrétisme profondément argentin, le tango fait écho au monde dont il a accueilli les cultures avec les vagues d’immigration qui ont construit le pays. Mais, né dans le port de Buenos Aires, il a aussi senti l’appel du large pour gagner son universalité. On le chante, le joue, le danse dans le monde entier, en Finlande, en Turquie, au Japon… Sans doute parce que la mélancolie de l’immigrant, pas plus que les chagrins d’amour, ne connaissent de frontières. En cela, le tango échange à distance avec d’autres univers musicaux eux aussi marqués par les problématiques de l’errance et du déracinement : le blues du delta du Mississipi, le fado lisboète ou le rebetiko des tavernes d’Athènes ou de Salonique. Cette quadrature des ports se résout en poésie, là où les vers de Kaplanis dans « Pleure, mon bouzouki » s’harmonisent naturellement avec la complainte de Homero Manzi dans « Che, bandonéon », les deux instruments épousant la tristesse de celui qui leur confie sa peine. Cette conférence propose un petit précis de tangologie sans frontières… »
Texte de Jean-Luc Thomas
 


Où : Bibliothèque centrale

14h-17h

Samedi 8 juin 2019

Milonga

“LE CŒUR N’EST PAS MODERNE” LA CIE DES AUTRES



Nelly, Pierrot, Julie et les autres pratiquent le tango depuis plus ou moins longtemps mais ils ne sont pas là pour nous donner un cours ! Même si certains se posent parfois en donneurs de leçon et que d’autres rament un peu, c’est le cœur d’une sympathique comédie humaine qui se joue là par petites touches humoristiques, tendre et chaleureuse. Confidences, confrontations, altercations ou complicités comme un courant de paroles qui circule, tel qu’il pourrait se fabriquer dans la mémoire de quelqu’un qui danse le tango depuis longtemps. La musique, la danse et le mouvement qui se font autour du jeu et de la comédie créent une interaction où tout se marie et s’enchaîne naturellement. Le public devient acteur lorsqu’il danse pendant les tranches musicales puis retourne à sa place de spectateur quand le théâtre reprend sa place.

Spectacle suivi d’une milonga jusqu’à 17h. (DJ Marc Anstett, 100% traditionnelle.)

Marc Anstett : mise en scène, adaptation
Jeu : Corinne Kuntzmann, Maité Pfohl, Gérard Lagoutte, Nicolas Finielz, et la participation de Marc Anstett (jeu, musique vivante avec compositions originales)
Par la classe adulte d’art dramatique de « La Cie des Autres » dirigée par Marc Anstett.
Comédie-tango de Martine Drai (Éditions Le bruit des Autres, 2006)

 


Où : Carré des associations
19h

Samedi 8 juin 2019

Concert

PLAZA FRANCIA ORCHESTRA


Pionniers de la réinvention électronique du tango avec Gotan Project au début des années 2000, Christoph H. Müller et Eduardo Makaroff ont contribué à remettre le tango argentin à la mode. Cette vague s’est répandue dans le monde entier et particulièrement en France, un pays qui très tôt a été un épicentre d’une musique qui se danse à deux dans les innombrables milongas. En 2014, ils poursuivent leur exploration d’un genre par essence musique de fusion avec Plaza Francia. À ce nouveau groupe, ils associent la chanteuse des Rita Mitsouko, Catherine Ringer, qui donne alors une texture rock à un projet de tango acoustique. Aujourd’hui, ils reviennent aux racines africaines d’un tango qui s’est avant tout construit sur la danse et les percussions. Car « après 1860, les gouvernements successifs s’employèrent à faire de l’Argentine une nation européenne, niant tout africanité dans le destin national » explique Eduardo Makaroff. Le tango élimine alors ses tambours. Voilà comment Plaza Francia Orchestra ose s’en prendre au maître du tango instrumental contemporain, Astor Piazzolla (1921-1992), en reprenant Oblivion, un de ses morceaux mythiques qu’il agrémente de percussions.

Christoph H. Müller : claviers, percussions électroniques
Eduardo Makaroff : guitares
Maria Sol Muliterno : chant
Pablo Gignoli : bandonéon
Sebastian Volco : piano
Lucas Eubel Frontini : contrebasse

 


Où : La Filature – Scène nationale
20 h 30 – 23 h 30

Samedi 8 juin 2019

Milonga

TRIO VOLCO & GIGNOLI + EUBEL


+ Les maestros Giovanni Eredia et Maria Filali

+DJ EstroTango

Volco & Gignoli travaillent avec les fondateurs de Gotan Project, Müller & Makaroff, Plaza Francia Orchestra. Ils se produisent en concert au sein de leurs groupes Orquesta Metafísica et TAXXI Tango XXI avec leurs propres arrangements et compositions. Pour cette occasion, le duo Volco & Gignoli sera accompagné du contrebassiste Lucas Eubel, qui fait également partie, entre autres formations musicales de Plaza Francia Orchestra, de Taxxi Tango XXI et de l’Orquestra Silbando, invité il y a deux ans au Printemps du Tango. Ce trio de musiciens virtuoses interprète des tangos pour sublimer des milongas classiques et modernes.

Pablo Gignoli : bandonéon
Sebastian Volco : piano
Lucas Eubel Frontini : contrebasse

https://www.volcogignoli.com
+ Démonstration de danse par Giovanni Eredia et Maria Filali
+ Bar et petite restauration argentine sur place

 


Où : La Filature – Scène nationale

Minuit-3h

Samedi 8 juin 2019

Milonga

AFTER TANGO DES INTREPIDES



Avec DJ Estrotango
Après la Milonga de la Filature, les danseurs infatigables sont attendus pour d’autres tours de piste.
 


Où : l’Entrepôt
11h

Dimanche 9 juin 2019

Concert

JEAN-BAPTISTE HENRY



Premier prix de bandonéon en 2004, Jean-Baptiste Henry poursuit une carrière internationale. Il propose ici un récital de bandonéon solo pour découvrir ou redécouvrir l’instrument qui est l’essence même du tango Argentin. Au cours d’une présentation brève du fueye, le répertoire de ce bandonéoniste virtuose de 29 ans s’articule comme un triptyque autour de trois époques, depuis celle du tango traditionnel, il traverse les tangos d’Astor Piazzolla pour arriver à aujourd’hui avec des compositions personnelles. Une performance sincère et musicale où le bandonéon est mis à nu.
 


Où : Le Tilvist, Mulhouse

Grand Bal tango

13h – 17 h

Dimanche 9 juin 2019

Concert

ROULOTTE TANGO


+ Dj EstroTango

Roulotte Tango revient en quintet pour ce Printemps du Tango. Douceur et passion s’entremêlent avec une alternance entre des époques différentes et des styles variés. La Roulotte Tango fera vibrer les émotions au service de la danse tout autant qu’il plaira aux oreilles des mélomanes, le tout dans le cadre exceptionnel de la Cité de l’Automobile…

Bar et restauration sur place.

Julien Blondel : Piano
Felipe Nicholls : Contrebasse
Maxime Point : Bandonéon
Mehdi Altinaoui : Violon
Rémi Cortial : Guitare/bandolim

www.roulottetango.com/

 


Où : Cité de l’automobile – musée national – Collection Schlumpf

Spectacle de clôture

17h

Dimanche 9 juin 2019

Spectacle

“TANGOON” CIE IMAGINE



Sans empolo, Josépha et Barclay vont saisir une opportunité : un empolo de professeur de tangoon argenté au Ministère reste à pourvoir ! Une audition est prévue dans une heure. Mais ni l’un ni l’autre ne sait danser le tangoon argenté. Ils décident d’apprendre ensemble. A la fois partenaires et concurrents, ils découvrent les codes et les secrets du tangoon argenté. Tiraillés entre leur complicité grandissante et nécessaire pour apprendre à danser le tangoon et leur rivalité pour obtenir le poste, Josépha et Barclay se préparent en fait sans le savoir à devenir l’objet d’une véritable manipulation d’Etat.

Mathilde Maumont et David Allain : écriture et jeu
Julia et Andrès Ciafardini : chorégraphies
Emmanuelle Drahonnet : mise en scène

 


Où : Cité de l’automobile – musée national – Collection Schlumpf